1. Programmes et nature des épreuves du concours 2022 :    

A partir de la session 2022 du concours, de nouvelles épreuves ont été mises en place.

Néanmoins, certaines épreuves restent assez proches et les annales des années précédentes pourront encore être utilisées pour se préparer à cette nouvelle version du concours.

Voir :

l’arrêté du 25 janvier 2021 fixant les modalités des concours du CAPES

Les sujets 0 des épreuves d’admissibilité

Le programme des épreuves 2022

Le rapport du jury 2021


il y aura toujours 2 épreuves écrites d’admissibilité et 2 épreuves orales d’admission pour la section physique-chimie. La 2ème épreuve d’admission, imposée à toutes sections, est un entretien oral de 35’ et porte «sur la motivation du candidat et son aptitude à se projeter dans le métier de professeur au sein du service public de l'éducation».


Epreuves écrites d’admissibilité

1° Epreuve écrite disciplinaire.

L'épreuve vise à évaluer les compétences disciplinaires et la capacité à mettre en œuvre une démarche scientifique accordant une part à l'activité de modélisation. L'épreuve comporte deux parties d'égale importance, l'une à dominante physique, l'autre à dominante chimie.

Les candidats rendent deux copies séparées pour chacune des deux parties de l'épreuve.

D’après le sujet 0 (voir plus haut), cette épreuve est proche de l’épreuve de composition des précédentes sessions.

Durée : cinq heures ; coefficient 2, avec note éliminatoire si < 5

2° Epreuve écrite disciplinaire appliquée.

L'épreuve vise à évaluer les compétences disciplinaires et la capacité à mettre en œuvre une démarche scientifique accordant une part à l'activité de modélisation. L'épreuve comporte deux parties d'égale importance, l'une à dominante physique, l'autre à dominante chimie.

Les candidats rendent deux copies séparées pour chacune des deux parties de l'épreuve.

D’après le sujet 0 (voir plus haut), cette épreuve est proche de l’épreuve d’exploitation d’un dossier documentaire des précédentes sessions.

Durée : cinq heures ; coefficient 2, avec note éliminatoire si < 5


Epreuves orales d’admission

1° Epreuve orale de leçon.

L'épreuve a pour objet la conception et l'animation d'une séance d'enseignement. Elle permet d'apprécier la maîtrise disciplinaire, la maîtrise de compétences pédagogiques et de compétences pratiques.

Le candidat élabore et présente une séance pédagogique à caractère expérimental à dominante physique ou chimie sur un sujet proposé par le jury. Il met en œuvre des expériences de manière authentique, dans le respect des conditions de sécurité, et en effectue une exploitation pédagogique pour les classes de collège ou de lycée. Une au moins de ces expériences doit être quantitative et une au moins doit mobiliser l'outil numérique pour l'acquisition ou le traitement de données.

L'entretien avec le jury qui suit la présentation du candidat permet à celui-ci de justifier ses choix scientifiques, didactiques et pédagogiques.

L'épreuve s'achève par le traitement sans préparation d'une courte question à enjeux didactiques ou pédagogiques (analyse d'un protocole expérimental, d'un exercice, d'une production d'élèves, etc.) proposée par le jury dans la partie du champ disciplinaire (physique ou chimie) n'ayant pas fait l'objet du sujet de la leçon, suivi d'un échange avec le jury sur cette question.

Durée : 3h de préparation ; 70’ maximum devant le jury :  30’ de présentation ; 20’ d’entretien ; 20’ de question

Coefficient 5, avec note 0 éliminatoire


2° Epreuve d’entretien.

Cette épreuve est commune à toutes les disciplines (voir l’article 8 de l’arrêté du 25 janv.2021)

Il s’agit d’un entretien professionnel avec une première partie (15’) au cours de laquelle le candidat présente son parcours et ses expériences et échange avec le jury et une seconde partie (20’) correspondant à une mise en situation professionnelle hors du champ disciplinaire (valeurs de la république ...).

Durée : 35’ ; coefficient 3, avec note 0 éliminatoire

Une fiche individuelle de renseignement doit préalablement être remplie par les candidats admissibles. voir le site PUBLINET pour les détails.


  1. Programme et nature des épreuves actuelles (des sessions 2014 à 2021) :    

Ces programmes sont donnés à titre informatif pour rappel, mais attention, ces épreuves ne sont plus d’actualité (voir au-dessus)

Voir :

les sujets 2017, les sujets 2018, les sujets 2019, les sujets 2020, les sujets 2021


Epreuves écrites d’admissibilité

  1. Le programme des épreuves est constitué des programmes de physique et de chimie du collège, du lycée (voies générale et technologique) et des enseignements post-baccalauréat (sections de techniciens supérieurs et classes préparatoires aux grandes écoles). Les notions traitées dans ces programmes doivent pouvoir être abordées au niveau M1 du cycle master.


  1. Les sujets peuvent porter, au choix du jury, soit sur la physique pour l’une des épreuves et sur la chimie pour l’autre épreuve, soit associer ces deux champs dans les deux épreuves.

1° Composition.

Cette épreuve repose sur la maîtrise des savoirs académiques et de la pratique d’une démarche scientifique ; elle peut être complétée par une exploitation dans le cadre des enseignements au collège ou au lycée.

Durée : cinq heures ; coefficient 1.

2° Exploitation d’un dossier documentaire.

Cette épreuve s’appuie sur l’exploitation de documents pour un niveau de classe déterminé par le jury. Elle vise à évaluer les capacités d’analyse, de synthèse et d’argumentation ainsi que l’aptitude à mobiliser des savoirs disciplinaires et didactiques dans une activité d’enseignement.

L’épreuve permet au candidat de mettre ses savoirs en perspective et de manifester un recul critique vis-à-vis des ces savoirs.

Durée : cinq heures ; coefficient 1.

D’après les informations données par le jury CAPES aux formateurs CAPES :

  1. -les questions type «résolutions de problème» ou «questions ouvertes» vont continuer à prendre de l’importance. Elles seront plus nombreuses et plus valorisées. Il est vivement conseillé d’y consacrer du temps !

  2. -il y aura à l’avenir une épreuve en physique et une en chimie mais il pourra s’agir indifféremment de l’épreuve 1 ou de l’épreuve 2.

  3. -de toutes façons, les deux épreuves vont tendre progressivement vers un format unique type «épreuve 2», c’est-à-dire basées sur une exploitation de documents scientifiques ou pédagogiques.


Epreuves orales d’admission

Les deux épreuves orales d’admission comportent un entretien avec le jury qui permet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l’enseignement du champ disciplinaire du concours, notamment dans son rapport avec les autres champs disciplinaires.

Un tirage au sort détermine la partie (physique ou chimie) du champ disciplinaire sur laquelle porte l’épreuve 1. L’épreuve 2 porte sur la partie (physique ou chimie) n’ayant pas fait l’objet de la première épreuve d’admission.

Précision : ces 2 épreuves sont basées sur les programmes de toutes les classes dans lesquelles sont enseignées la physique et/ou la chimie (ce qui comprend donc les classes du lycée technologique). Les programmes concernés sont ceux de l’année en cours et non de l’année qui suit. Ainsi pour le concours session 2021, les programmes sont ceux en vigueur à la rentrée 2020.

1° Epreuve de mise en situation professionnelle.

Le candidat élabore une séquence pédagogique à caractère expérimental sur un sujet proposé par le jury. Il met en oeuvre des expériences de manière authentique, dans le respect des conditions de sécurité et en effectue une exploitation pédagogique pour les classes de collège et de lycée. Une au moins de ces expériences doit être quantitative et une au moins doit utiliser les technologies de l'information et de la communication. L’entretien avec le jury lui permet de justifier ses choix didactiques et pédagogiques.

Durée de la préparation : trois heures ; durée de l’épreuve : une heure (présentation : trente

minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 2.

Les sujets de MSP donnés à la session précédente sont publiés dans le rapport du jury de la session précédente  (voir par ex le rapport du jury de la session 2019 puisqu’en 2020 il n’y avait pas d’épreuves orales) mais du fait de la mise en place des nouveaux programmes ces sujets seront nécessairement différents en 2021.


2° Épreuve d’analyse d’une situation professionnelle.

Basée sur les programmes en vigueur dans le secondaire, l’épreuve prend appui sur un dossier fourni par le jury. Le dossier, constitué de documents scientifiques, didactiques, pédagogiques, d’extraits de manuels ou de productions d’élèves, permet de présenter une situation d’enseignement en collège ou en lycée.

L’entretien permet aussi d’évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, à se représenter la diversité des conditions d’exercice de son métier futur, à en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société), et les valeurs qui le portent dont celles de la République.

Durée de la préparation : deux heures ; durée de l’épreuve : une heure (exposé : trente minutes maximum; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 2.



La préparation de Tours

La préparation de Tours

Copyright © 2009-2018 Florence Porteu-de Buchère - Département de Chimie - faculté des Sciences et techniques Tours - Tous droits réservés  |  Mentions légales   

Credits photos © Florence Porteu - de Buchère / Université de Tours

Le concours du CAPES